Finance

Découvrez comment notre logiciel de Process Mining peut améliorer vos processus financiers

Qu'est-ce que la trésorerie ?

La trésorerie est crucial pour l’entreprise. On pourrait la résumer comme étant l’ensemble de l’argent de l’entreprise disponible à un instant T. C’est souvent un indicateur de santé : cela permet de rémunérer les collaborateurs, de produire des produits ou service, et aussi et surtout d’investir.
Excédentaire, elle peut être signe de mauvaise gestion, déficitaire, elle peut causer jusqu’à la perte de l’entreprise.

Deux éléments essentiels constituent entre autres la trésorerie : le paiement des fournisseurs et le règlement des clients. C’est ce qu’on appelle respectivement le procure-to-pay et l’order-to-cash.

Ces deux processus sont donc déterminants pour une gestion saine de la trésorerie. Revenons alors sur leurs enjeux et en quoi il est important de maîtriser ces flux et processus.

Livejourney usecase finance procure to pay

Order-to-Cash (O2C)

Qu'est-ce que l'order-to-cash ?

C’est un processus complexe qui va de la commande client au règlement final de la facture par ce dernier. Il couvre tout le scope de l’entreprise : la vente, le production, la gestion des stocks, la finance etc. De sa fluidité et de son efficacité découle la satisfaction client, la profitabilité et une meilleure trésorerie.

Quelles sont les principales étapes d'un process O2C ?

étapes processus O2C

Quels sont les principaux enjeux de l'order-to-cash ?

Le volume des ventes et la diversité des produits et services vendus rendent souvent ce processus plus complexe qu’il n’y paraît.

Cette complexité apporte de vrais enjeux pour l'entreprise :

  • Fluidifier au maximum le parcours client
  • Avoir un processus suffisamment rapide et efficace pour accélérer les délais de règlement voire de recouvrement des factures
  • Automatiser au maximum les tâches génératrices d’erreurs ou de ralentissement
  • Tenir la promesse client

Comment l'O2C peut tirer partie du Process Mining ?

Le process mining est une technologie qui va permettre de mettre sous pilotage toutes les étapes clés de ce processus et de suivre en temps réel le bon avancement des commandes clients. Cela va notamment permettre de :

  • Rendre visible les déviations du processus imaginé à l’origine et d’identifier les goulets d’étranglement, les reworks, les erreurs, etc.
  • Identifier les étapes les plus chronophages du processus et celles qui peuvent être automatisées
  • Identifier les causes racines des déviations de processus pour trouver les axes d'amélioration et prendre les bonnes décisions
  • Prédire les éventuelles déviations de processus pour pouvoir apporter les bonnes solutions correctrices

Les bénéfices sont alors évidents : vous gagnez en temps de traitement grâce à l’automatisation, vous avez une meilleure maîtrise de vos processus et donc évitez les erreurs comme les doubles traitements par exemple. Enfin, vous gagnez en efficacité et donc réduisez le temps entre la commande et le règlement de vos clients.

Procure-to-Pay (P2P)

Qu'est-ce que le procure-to-pay ?

Le procure-to-pay est un processus tout aussi stratégique et complexe.

Certaines entreprises peuvent faire face à une multitude de fournisseurs et d’interlocuteurs. Elles ont besoin d’une gestion très précise de leurs achats pour éviter :

  • des stocks insuffisants ou trop importants
  • des erreurs dans les commandes faites et assurer qu'elles maîtrisent toute la chaîne de validation en interne pour une gestion saine des achats

Quelles sont les principales étapes d'un process P2P ?

étapes processus P2P

Quels sont les principaux enjeux du procure-to-pay ?

Les 3 principaux enjeux des processus P2P sont :

  • L’efficacité de la supply chain et la bonne gestion des stocks pour assurer un bon niveau de production
  • La fluidité du processus : le procure-to-pay est souvent constitué de multiples validation pour éviter les erreurs, ce qui provoquer des latences dans la création des comptes fournisseurs, rallonger les temps de latence entre les besoins en produits et leurs livraisons etc.
  • Règlementaires avec des délais de paiements des factures qui sont normés et contractuels

Comment le P2P peut tirer partie du Process Mining ?

Le process mining va permettre de visualiser l’historique et en temps réel la manière dont est opéré l’ensemble du processus : de la création du compte fournisseur jusqu’à son paiement. Dans un processus de procure-to-pay, les différentes étapes de validation sont déterminantes : le process mining permet de s’assurer par exemple qu’une demande d’achat a bien respecté l’ensemble des étapes et d’évaluer quelles sont les étapes où le processus peut prendre davantage de temps ou encore là où on observe des retours en arrière qui peuvent être source d’erreur.


Avoir une vue globale et précise de la manière dont vont être opérés les processus apporte donc une vraie valeur dans :

  • L’optimisation de la stratégie d’achat et le respect des règles internes
  • La maximisation des temps de traitement et ainsi la fluidification des approvisionnements et de la gestion des stocks
  • La conformité des processus et le respect de la législation en termes de délai de règlement